rencontre avec Valérie Heuchamps, présidente du PTB Flémalle

Rencontre avec Valérie Heuchamps, présidente de la section du PTB Flémalle

 

Tu es responsable de la section flémalloise du PTB. Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

J’ai 41 ans et j’habite à Flémalle depuis un peu plus de 10 ans, à Mons-Lez-Liège précisément. Je suis devenue membre du PTB il y a 15 ans environ. En fait, j’ai toujours été révoltée par les injustices. Au départ ma révolte était surtout dirigée sur la façon dont on traite notre planète et les animaux, mais très vite mon indignation s’est répandue à toutes les injustices car tout est lié. Le système capitaliste détruit la nature, traite les animaux comme de vulgaires marchandises et écrase les êtres humains les plus faibles. Impossible pour moi de rester sans rien faire! J'ai donc décidé de rejoindre le PTB. Et je ne le regrette pas.

Vous êtes responsable de la section flémalloise du PTB. Le PTB se développe aussi dans la commune?

Effectivement, de plus en plus d’habitants de la commune nous rejoignent car ils ont envie de changement et c’est très important. Au PTB, chaque membre compte. Nous faisons connaissance, nous les invitons à nos différentes activités et nous leur proposons toujours de nous aider s’ils le souhaitent. Le PTB est un parti de terrain, qui organise les gens et qui fait de la politique non pas pour les gens, mais avec eux.

Et concrètement, ça veut dire quoi, par exemple?

Sur base d’une enquête réalisée auprès de la population, nous avons, par exemple, lancé une pétition pour demander que les autorités n’augmentent pas la taxe déchets en 2017 et pour demander plus de services pour ce que nous payons. Nous avons aussi participé à la grande campagne du PTB pour la suppression de la redevance TV. Nous avons récolté des centaines de signatures en discutant avec nos connaissances, nos amis, nos familles, mais nous sommes aussi allés à la rencontre des gens sur le marché, en porte-à-porte, … Tout cela n’est possible que si nous rassemblons nos forces, si nous travaillons collectivement … Toute aide, même minime, est toujours la bienvenue car le changement ne tombera pas du ciel, il viendra de nous tous.

Mais les gens semblent dégoûtés de la politique. Pourquoi iraient-ils au PTB ?
Les gens sont effectivement dégoûtés de la politique des partis traditionnels et je les comprends ! L’affaire Publifin, qui n’a pas épargné notre commune, a laissé des traces... Pensez-vous que cela ait réjoui les Flémallois d’apprendre que la présidente du CPAS de Flémalle a touché 130.000 euros pour 8 réunions à Publifin, en tant que présidente du secteur télécoms ? Comment ne pas être révolté par cette manière de faire de la politique ? Faire de la politique, c’est servir les intérêts de la collectivité, ce n’est pas se servir soi-même. C’est une question d’éthique. Avec le PTB, nous voulons rendre aux gens le goût de la politique. La politique, ce n’est pas l’affaire de quelque-uns mais de tous ! On ne fait pas de la politique pour les gens. On fait de la politique avec les gens.

Le PTB va tout résoudre alors…


Nous ne voulons pas jeter de la poudre aux yeux et prétendre que nous allons régler tous les problèmes. Non, nous voulons écouter les gens, les sensibiliser, les mobiliser et les organiser au sein du PTB pour faire changer les choses. Comme je l’ai dit plus haut, le PTB fait de la politique avec les gens, ce sont les gens qui seront les acteurs du changement. Par exemple, de nombreux projets, notamment immobiliers, voient le jour à Flémalle mais les citoyens ne sont pas informés, pas écoutés, pas impliqués. Quel sera l’impact de ces projets sur leur cadre de vie, sur l’environnement ? Quelle place sera laissée à la création de logements sociaux ou de logements à faible loyer ? Les citoyens devraient être impliqués dans cette réflexion. Ce n'est malheureusement pas le cas. De nombreux citoyens se plaignent aussi de vivre dans des quartiers sales, mal entretenus, dont les routes sont défoncées, mal desservis par les transports en commun,  etc. Les problèmes sont nombreux, il y a beaucoup de travail et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de construire le PTB à Flémalle. On va avoir besoin de vous !


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt à remplir cette enquête?